MENU

Comète C/2020 F3 (NEOWISE)

Découverte en mars dernier, Neowise (C/2020 F3) est devenue début juillet la plus belle comète visible en France depuis plus de 20 ans ! Quand je pense à toutes celles qui promettaient un magnifique spectacle mais qui finalement se sont désintégrées à l’approche du Soleil. Celle-ci a tenu bon, pour notre plus grand bonheur ! Il faut donc en profiter au maximum !

Pour bien la voir, un horizon dégagé, pas de nuages ni brume, le moins de pollution lumineuse possible. Visible à partir de 22h30 au nord-nord-ouest depuis le 11 juillet.

Dernière mise à jour / Last update : 16-07-2020, 11:44 AM

9 juillet 2020

Lieu : Curienne (Bauges), Savoie, France

N’ayant pu prévoir de sortir avant, première observation matinale pour moi. Et quelle émotion…
Je décide de me rendre du côté de Curienne, afin d’avoir une belle vu sur le Margériaz et d’essayer de photographier la comète Neowise au dessus des Bauges. Point de comète en vue en arrivant… Quand tout à coup elle se révèle au dessus de l’horizon. Moment magique. Incroyable. Elle tient toutes ses promesses !

Fujifilm X-100V • 23mm f/2 • 1/4s – ISO 800 – f/2

Fujifilm X-T3 • XF 90mm f/2 • 1/5s – ISO 3200 – f/2

10 juillet 2020

Lieu : Les Déserts, Bauges, Savoie, France

Deuxième sortie, levé une heure plus tôt car je souhaite aller un peu plus loin et la photographier un peu plus tôt dans le ciel de nuit.
Erreur de repérage. Enfin, manque de repérage devrais-je dire, je me suis planqué derrière le sommet du Margériaz, en espérant la photographier pile au dessus. Excès de confiance, ça m’apprendra à ne pas calculer l’élévation des montagnes environnantes, la comète était bien trop basse. Je m’en rends compte au bout de quelques minutes et décide de me décaler vers l’ouest à la dernière minute afin de pouvoir tester le Tamron 150-600mm prêté par mon frère. C’est magnifique de l’observer à 600mm, mais c’est coton à manipuler ! Heureusement qu’il y a la stabilisation optique. Première photo avec cet objectif, pas la plus réussie, c’est un début.
J’en profite pour aller repérer un lieu pour ma prochaine observation. Et comme toujours, thé et petit-déjeuner face au levé du Soleil.

Canon 5D Mk III • Tamron 150-600mm f/5-6,3 • 1,6s – ISO 6400 – f/6,3 – 600mm

12 juillet 2020 (matin)

Lieu : Col de la Doria, Les Déserts, (Bauges), Savoie, France

Levé à 3h puis départ pour le Col de La Doria, pas loin de La Féclaz. Ce lieu présente un horizon bien dégagé ainsi qu’une belle vue sur le Margériaz. Une de mes plus belles observations, si ce n’est la plus belle !

De gauche à droite, col de Plainpalais, C/2020 F3, constellation du cocher, le Margériaz
Fujifilm X-100V • 23mm f/2 • 2,5s – ISO 400 – f/2

Fujifilm X-T2 • XF 90mm f/2 • 0,4s – ISO 6400 – f/2

Fujifilm X-T3 • XF 55-200mm f/3,5-4,8 • 2s – ISO 6400 – f/4,4 – 134mm

12 juillet 2020 (soir)

Lieu : Trévignin, sur les hauteurs d’Aix-les-Bains, Savoie, France

C/2020 F3 (NEOWISE) dans le ciel du soir le 12 juillet depuis Trévignin, sur les hauteurs d’Aix-les-bains, afin d’avoir un horizon nord-nord-ouest bien dégagé. Observation un peu gênée par les nuages, mais qui ajoutent un petit plus aux photos. (Quand ils ne cachent pas la comète !)
Après m’être levé le matin même à 3h pour la troisième fois, voici la première tentative d’observation dans le ciel du soir (22h30-23h30). Et ça promet ! Rentrés à 1h30 du matin, cela fait une longue journée ! (On en a profité pour admirer Andromède, Jupiter et ses satellites, Saturne et ses anneaux, la voie Lactée… Même vu des étoiles filantes 💫 !)
Voir Neowise dans la même journée au lever du Soleil puis au coucher du Soleil a quelque chose de magique…
À la prochaine !

Fujifilm X-T3 • XF 55-200mm f/3,5-4,8 • 1,3s – ISO 5000 – f/4,8 – 200mm

Canon 5D Mk III • Tamron 150-600mm f/5-6,3 • 2s – ISO 6400 – f/6,3 – 600mm

Fujifilm X-T2 • XF 56mm f/1,2 • 4s – ISO 1600 – f/2

Fujifilm X-T2 • XF 56mm f/1,2 • 4s – ISO 800 – f/1,2

14 juillet (soir)

20h15, ma sœur me demande d’aller voir la comète. Pas de soucis, départ à 21h30 pour Vérel-Pragondran. Je souhaitais une image de la comète au dessus du lac du Bourget, pourquoi pas la tenter ce soir ! 20 minutes de route, 20 min de montée à pieds dans le noir jusqu’au belvédère. (Chargé avec les 4 appareils sur le dos, les objectifs, jumelles, 2 trépieds, etc.)
Neowise était difficile à voir en ce 14 juillet. Jouant à cache cache dans les nuages alors que le soleil se couche et qu’elle n’est encore qu’à peine visible. Elle finira par disparaître dans la brume qui couvrait l’horizon au fur et à mesure qu’elle perdait en élévation. Peut-être une meilleure météo à partir du 17, on espère !

Je m’essaye un peu plus sérieusement à l’astrophoto avec l’apprentissage de nouvelles techniques afin de gagner en qualité d’image (notamment avec le logiciel Siril, pour la 2ème photo, très gros plan de la comète).
J’espère réussir bientôt à capturer la queue ionique !

Et vous, avez-vous réussi à la voir ?

Je souhaitais une image de la comète C/2020 F3 (NEOWISE) au dessus du lac du Bourget. Tout à gauche on repère bien le Mont du Chat, au dessus du Bourget-du-Lac et de Bourdeau. À droite on a Tresserve, Drumettaz-Clarafond, Aix-les-Bains, et le ruban de l’A41. Vue depuis les hauteurs de Vérel-Pragondran.
Fujifilm X-100V • 23mm f/2 • 8s – ISO 400 – f/2

Fujifilm X-T2 • XF 90mm f/2 • 1,5s – ISO 1600 – f/2
Empilement de 10 images avec le logiciel Siril

Fujifilm X-T2 • XF 56mm f/1,2 • 1,5s – ISO 800 – f/1,2

Vue du paysage à l’ultra grand angle depuis les hauteurs de Vérel-Pragondran.
Fujifilm X-T2 • Samyang 12mm f/2 • 15s – ISO 1000 – f/2

La comète C/2020 F3 (NEOWISE) au dessus d’Aix-les-Bains
Fujifilm X-T2 • XF 35mm f/1,4 • 4s – ISO 800 – f/1,4

Avec ma maman 🙂

Premier test vidéo :

Time-lapse avec le X-T3 et le Samyang 12mm f/2

19 juillet (soir)

Fujifilm X-T2 + XF 35mm f/1,4 • 8s – ISO 6400 – f/2 (empilement 40 images avec Siril)

Fujifilm X-T2 + XF 90mm f/2 • 4s – ISO 6400 – f/2 (empilement de 40 images avec Siril)

Bonus, d’autres photos

Après avoir observé la comète le matin du 9 juillet, je suis monté à Montmerlet pour profiter du lever du Soleil pendant que je prenais mon petit-déjeuner.

Ambiance du matin le 12 juillet…

Jupiter ! Saturne ! Avec le Tamron 150-600mm f/5-6,3 (OK ça fait un tas de pixels, mais quand même !)

Jupiter et quatre de ses satellites, de gauche à droite : Io, Europe, Ganymède, Callisto. La géante gazeuse est la cinquième et plus grosse planète du système solaire. Elle possède 63 satellites.

La Voie Lactée avec en prime Jupiter se levant sur le Revard, le soir du 12 juillet 2020.

Dernière mise à jour / Last update : 16-07-2020, 11:44 AM

Commentaires
Ajouter votre commentaire

CLOSE